Regardez comment VOUS AUSSI vous pouvez éviter que votre enfant vole !

Introduction

Votre enfant a volé le jouet de son copain ou de son voisin, un peu d’argent dans votre porte-monnaie ou des sucreries dans un magasin.les voisins en parlent ses camarades aussi, l’administration de son école vous a appelé et peut être aussi la police.

Vous avez honte, vous vous culpabiliser, vous vous reprochez de ne pas bien éduquer votre enfants. Bref vous souffrez et vous ne savez pas quoi faire.

Il y a des parents qui punissent l’enfant d’autre déménagent même pour fuir les regards impitoyables sans mettre pourtant un terme au problème.

Et si on essaye ensemble de voir de quoi il s’agit vraiment.

Cher parents,

Un vol est un vol, on ne peut pas l’appeler autrement et il n y a pas de moins grave. Cependant il faut distinguer le vol pour la première fois du vol répété. Également chez les petits enfants, le vol est presque logique du fait qu’ils ne font pas encore la différence entre « ce qui est à moi de ce qui ne l’est pas ». Avant l'âge de 5 ou 6 ans, les petits enfants explorent le monde qui les entoure avec le sentiment que tout ce qu'ils voient leur appartient. Chez les adolescents par contre le vol a une autre dimension et demande une approche qui lui convient.

 Quand est-ce il faut qualifier l’acte de votre enfant de vol ?

Généralement quand l’enfant- et le grand aussi- a l’habitude de mettre consciemment la main sur les affaires des autres ou sur quelque chose qui ne lui appartient pas   à ce moment on dit et on doit dire qu’il commet un vol.

Le vol est-il inné ou acquis ?

Ce qu’il faut savoir est que la plupart problèmes psychologiques sont acquises et non héréditaires. L’enfant voit entend apprend et pratique ensuite. Il nait donc généralement sans aucun problème ou aucun comportement anormal .La famille et l’entourage par tout ce qu’ils font laissent un impact sur le comportement et la vie de l’enfant.

 Selon des études (fort discutables) les enfants d’un père ou d’une mère présentant des caractéristiques criminelles sont prédisposés génétiquement à des comportements négatifs tels que le vol.

Pourquoi mon cher enfant vole ?

C'est la question que doit se poser chaque père et chaque mère à chaque fois que leurs petits volent. Derrière l'acte du vol, on peut trouver différentes motivations conscientes et inconscientes.

Outre les facteurs biologiques héréditaires (cités ci dessus) les causes de ce problème ne peuvent donc venir que du milieu où vit l’enfant : sa maison et le monde extérieur. C’est-à-dire sa relation avec sa famille et avec la société.

Voici une liste non exhaustive des facteurs qui poussent les enfants à voler.

La pulsion ou quand l’enfant ne peut pas se contrôler :

Les techniques du marketing des supermarchés envers les enfants et les consommateurs en général provoquent et encouragent la tentation. Les jeunes ont du mal à se maîtriser devant le désir irrésistible de posséder la chose exposée constamment devant eux. Alors ils s’emparent de la chose même s'ils savent que voler est mauvais. Vous devez donner à votre enfant la possibilité d'obtenir ce qu'il veut de manière honnête. En outre, vous devez essayer de minimiser la tentation.

Combler un manque :

La famille est là normalement pour satisfaire les besoins psychologiques et matériels de l'enfant. Un enfant qui souffre de privation ou de manque quelque soit son genre aura un comportement plus ou moins anorma.il peut etre timide, peureux, angoissé, méfiant, agressif et ainsi commettre des délits. Dans certains cas, le vol d'objet peut être la réponse à ce manque.

 Par exemple, si les camarades d'école de l'enfant ont de l'argent de poche, votre enfant ressentira un manque s'il ne l'a pas et même s’il possède quelque chose que ses camarades n’ont pas. Votre enfant peut alors être tenté de voler de l’argent juste pour l’avoir comme tout le monde.

Ce type de vol peut se répéter est devenir alors un vrai problème qui nécessite une prise en charge psychothérapeutique. 

La pression du groupe :

L'influence des pairs sur le comportement de l'enfant est importante. À force d’accompagner des voleurs on finira tôt ou tard par faire comme eux.

C’est un désir et une croyance inconscients de ressembler à l’autre et d’être comme lui .D’après les jeunes si un tel possède un objet c’est qu’il est aimé alors ils volent ce qui leur manque pour dire aux autres qu’ils sont aimés et reconnus. 

Si votre enfant est avec un groupe d'enfants qui pensent que voler est attirant, l'enfant peut voler pour intégrer le groupe et lui montrer son courage. Si votre enfant a de mauvais amis, vous devez prendre des mesures très urgentes pour résoudre le problème. 

Prendre la revanche :

Si l’enfant est harcelé fréquemment par ses camarades et ne peut pas se défendre il prend sa revanche en confisquant leurs affaires. Le vol peut aussi être une vengeance contre ses parents s’ils sont très sévères avec lui ou s’il se sent - même à tort - qu’il n’est pas aimé et apprécié. Il veut donc blesser les autres (qui ne l’aiment pas) parce qu'il se sent blessés à l'intérieur.

Kleptomanie ou maladie du vol :

C’est un trouble comportemental appelé "maladie du vol (kleptomanie)".

La personne qui vole ne s’intéresse pas à l’objet volé ni à sa valeur il n’en a même pas besoin. Elle cherche le sentiment du frisson et celui du succès et de satisfaction du vol.

Ce type de vol nécessite la consultation des spécialistes.

Que faire si mon enfant vole ?

Afin de gérer de manière responsable et efficace le vol de votre enfant, vous devez suivre toutes les étapes suivantes :

Garder votre sang froid :

Votre enfant vole mais cela ne signifie pas que c’est un voleur .soyez ferme et montrez –lui clairement que vous n’êtes pas d’accord avec ce qu’il a fait et que vous êtes là pour l’aider à trouver un moyen de réparation qui puisse mettre un terme à l'affaire convenablement.

Voler c'est inacceptable et mauvais mais, pas votre enfant. Ne désignez pas votre enfant de voleur, malhonnête, tricheur ou tout autre nom de ce genre. 

Réparer :

Plutôt que punir, la réparation a des avantages pédagogiques pour l’enfant. Soyez discret et parlez en privé avec l’enfant. Avec votre soutien l’enfant lui-même peut chercher des solutions pour réparer son tort :

- vous devez aider l'enfant pour rapporter tout seul (ou en l’accompagnant) ce qu'il a pris à son propriétaire en s'excusant.

-les parent doivent rapporter l'objet volé au magasin en expliquant que leur enfant l'a pris sans leur autorisation et sans qu'il soit payé.

- Si votre enfant vous a volé de l'argent, signalez-lui clairement qu'il doit vous rembourser. Il peut le faire en le chargeant de certaines tâches à la maison pour de l'argent sans le priver de son argent de poche.

Quand la réparation est faite on oublie le délit et on fait de nouveau confiance à l’enfant. Il ne fallait plus parler de vol.

 Ne donnez pas aucune garantie quant à ce qui se passerait si jamais il volait encore quelque chose. Faites-lui savoir que vous ne vous attendez pas à ce qu'il vole à nouveau.

 Assurez-vous que votre enfant a de l'argent de poche :

Tous les enfants doivent disposer de l’argent de poche. Ce n'est pas forcément une grosse somme d’argent.  Imaginez par exemple tous les autres enfants de la classe qui ont leur propre argent excepté votre enfant.je vous laisse imaginer sa souffrance. Il lui sera beaucoup plus difficile de contrôler l’impulsion de voler.

Masquer la tentation :

Éviter de laisser l’argent trainer partout dans la maison car cela tente vos enfants de voler. Cachez-le même si cela vous parez incommode. Cela est même obligatoire si vous avez constaté que des disparitions d’argent

Accordez plus de temps à vos enfants :

Après avoir parlé avec l’enfant, qu’il a réparé ce qu’il a « détruit » et que la page est tourné, vous devez maintenant accorder plus de temps à vos enfants.

Vous allez être déçu peut être de découvrir que votre travail et vos obligations ne vous laissent pas beaucoup de temps à réserver à vos enfants. Cela leur causera un manque émotionnel très grave.

Vous devez accorder au moins 30 minutes ou plus, pendant lesquelles vous resterez simplement avec vos enfants. Vous pourrez peut-être jouer à un jeu, faire une promenade, consulter des albums de photos de famille ou tout simplement bavarder au sujet de leurs journée .Montrez-leur qu’il sont tout pour vous ,que vous les aimez.

Être un modèle d'honnêteté

Les enfants apprennent en regardant leurs parents. Un parent qui ne remet un objet qu’il a trouvé à son propriétaire qu’il connait, ou se vante d'une erreur à la caisse du supermarché enseigne à son enfant que l'honnêteté ne vaut rient.les parents doivent être les premiers modèles de l’enfant.

Choisir la bonne compagnie :

Aidez-les à faire les bons choix quand ils cherchent des amis et acceptez qu’ils les invitent à la maison et qu’ils vont chez eux tout en respectant les limites sur lesquelles vous vous êtes mis d’accord.(interdiction de boisson alcoolique, drogues,..)

Consulter un expert

Quand il s’agit d’un trouble de comportement qui nécessite le recours à des spécialistes

Conclusion :

Ainsi quand il y a un vol, il faut parler calmement avec l’enfant afin de détecter les causes exactes du vol. Les parents pourront ainsi savoir quelles mesures adopter, car chaque raison exige des approches différentes. Il est primordiale de faire comprendre à l’adolescent que son comportement est inadmissible dans la société tout en lui expliquant que les conséquences de cet acte peuvent être graves et aller jusqu’à l’emprisonnement.

Lorsque le vol se répète ou devient une habitude, l’intervention d’un spécialiste est plus que nécessaire.