Les sept erreurs fatales des parents

Les parents dépensent beaucoup de temps de force et d’énergie pour donner le meilleur à leurs enfants. Malheureusement, l’amour excessif et le soin excessif des enfants bloquent souvent le développement de leurs indépendances, de leurs responsabilités, de leurs compétences et de leurs confiances en soi.

Auteur de nombreux ouvrages à succès sur l’éducation, Tim Elmore a identifié les erreurs typiques des parents qui empêchent les enfants de réussir et de s’affirmer à l'âge adulte.ces erreurs sont au nombre de sept et sont comme suit :

1. Empêcher les enfants à faire l'expérience des risques

Dans le monde où nous vivons les dangers nous entourent presque partout. Ainsi nous faisons tout pour protéger nos enfants parfois de façon exagérée. Mais les psychologues sont certains : si les enfants ne jouent pas dans la rue, s'ils ne doivent jamais tomber et se déchirer le genou, ils souffriront souvent, à l'âge adulte, de toutes sortes de phobies et de complexes.

Les enfants doivent tomber plusieurs fois pour comprendre qu'il n'y a pas de quoi s'inquiéter. Un adolescent a besoin de se quereller avec ses copains .il est aussi obligé de survivre à l'amertume de perdre son premier amour pour devenir émotionnellement mûr. Sans cela, les relations à long terme sont impossibles. Si les parents éliminent tous les risques de la vie des enfants, il y a une forte probabilité que ces derniers deviennent arrogants et aient une faible estime de soi à l'avenir.

2. Nous les aidons trop rapidement.

La génération moderne de jeunes n’a pas développé en elle-même certaines compétences qui étaient inhérentes à chaque enfant il ya 30 ans. Nous nous efforçons d '«aider» les enfants dans tous les domaines. Nous les entourons avec un soin excessif. Nous les privons donc de la nécessité de résoudre eux-mêmes les problèmes et de chercher un moyen de sortir des situations difficiles.

Tôt ou tard, les enfants s'habituent au fait que quelqu'un viendra les aider . Dans le monde réel, cela ne se produira pas et les enfants ne seront pas adaptés à l'âge adulte.

3. Nous les admirons trop facilement.

La question de l’augmentation de l’estime de soi des enfants scolarisés a été posée dans les années 1980. Dans la plupart des compétitions, la règle «tout le monde est gagnant »et la règle «médaille pour chaque participant» a commencé. Cette approche permet aux enfants de se sentir spéciaux, mais les recherches montrent que cette méthode a des conséquences inattendues.

Au fil du temps, les enfants commencent à remarquer que leurs parents sont les seuls à croire qu'ils sont merveilleux, alors que personne d'autre n'en parle même pas. Les enfants commencent à douter du point de vue de leurs parents. Bien sûr, ils sont heureux d’être félicités et d’être estimé, mais ils comprennent qu’ils n’ont aucun mérite. Et si nous les admirons trop facilement, les enfants commencent à tricher, à exagérer et à tromper pour éviter des situations difficiles. Et quand ils grandissent, les parents ne seront pas capables de leur résister ou de les affronter.

4. Nous permettons à la culpabilité de faire obstacle au succès

Vos enfants ne devraient pas vous aimer chaque minute. Les enfants seront capables de se remettre de la déception. N'ayez pas peur de dire «non» et «pas maintenant» aux enfants et laissez-les se battre pour ce qu'ils valent vraiment.

Souvent, nous donnons aux enfants tout ce qu’ils demandent comme parce que nous les aimons. Et s'il y a plusieurs enfants dans une famille, nous considérons qu'il est injuste de donner aux uns et de priver les autres. Ainsi, pour le mérite des enfants, tout le monde est encouragé - afin qu’ils s'habituent à une rémunération non méritée. Dans la vie, cela n'arrivera pas. Et si les relations familiales ne se reposent que sur une rémunération matérielle, les enfants ne connaîtront aucune motivation ni aucun amour intrinsèques.

5. Nous ne partageons pas nos propres erreurs du passé.

Un jour viendra et un adolescent en bonne santé voudra déployer ses ailes et acquérir sa propre expérience. En tant qu'adultes, nous devrions leur permettre de faire cela, mais cela ne signifie pas que nous ne pouvons pas les aider à comprendre un peu les réalités de la vie quotidienne.

Partagez avec eux les erreurs que vous avez commises à leur âge, mais n'abusez pas des enseignements moralistes - une telle leçon sera immédiatement rejetée par l'adolescent. Les enfants doivent être préparés à faire face à la réalité et apprendre à être responsables des conséquences de leurs choix et de leurs décisions. Partagez ce que vous avez vécu dans des situations similaires, comment elles ont été résolues et ce que vous en avez appris.

6. Nous pensons à tort que l'intelligence ou le don est la maturité.

L'intelligence est souvent perçue comme un niveau de maturité des enfants, ce qui amène les parents à croire que les enfants intelligents sont prêts pour une rencontre avec le monde réel. Mais ce n'est malheureusement pas le cas.

Si les enfants sont doués dans un domaine, vous ne devrez pas supposer qu’ils sauront facilement faire face à tous. Il n’existe pas d’âge de responsabilité magique ni d’indication précise du moment propice pour donner aux enfants un certain degré de liberté. Mais il existe une règle de base : observez les autres enfants du même âge. Et si vous remarquez qu’ils sont déjà plus libres dans leurs choix et plus indépendants, c’est que vous avez retenu probablement le niveau d’indépendance de votre enfant.

7. Nous ne faisons pas nous-mêmes ce que nous enseignons aux enfants.

La responsabilité de chaque parent est d'aider à créer un modèle de vie pour les enfants. Une vie dans laquelle il jouera un rôle majeur et assumera la responsabilité de ses paroles et de ses actes. En regardant la vérité, vous devez d’abord être comme cela. Parce que les enfants n’apprendront pas de vos paroles, mais de vos actions. Alors choses dites choses faites.