Notice: La fonction amp_is_available a été appelée de façon incorrecte. `amp_is_available()` (or `amp_is_request()`, formerly `is_amp_endpoint()`) was called too early and so it will not work properly. WordPress is currently doing the `init` hook. Calling this function before the `wp` action means it will not have access to `WP_Query` and the queried object to determine if it is an AMP response, thus neither the `amp_skip_post()` filter nor the AMP enabled toggle will be considered. It appears the plugin with slug `jetpack` is responsible; please contact the author. Veuillez lire Débogage dans WordPress (en) pour plus d’informations. (Ce message a été ajouté à la version 2.0.0.) in /htdocs/wp-includes/functions.php on line 5831
Les bases de la confiance en soi de tes enfants. Partie 2

Les bases de la confiance en soi de tes enfants. Partie 2

Le niveau de confiance d’une personne à l’âge adulte est fortement influencé par le niveau de confiance qu’elle avait dans son enfance. C’est l’une des principales raisons pour lesquelles il est si important que tu inculques une bonne dose de confiance à ton enfant. Avec un peu d’effort et de temps, ton enfant développera sûrement cette compétence vitale et cruciale.

Il y a certaines choses que tu dois faire en tant que parent :

Consacrer du temps à ton enfant

Il est important que tu prennes toujours du temps pour ton enfant, peu importe à quel point tu es occupé ! Montrer que ton enfant passe avant tout est un excellent moyen de développer la confiance en soi et l’estime de soi d’un enfant. Il est conseillé de prendre le temps de planifier des activités avec ton enfant. Cela pourrait l’amener à faire quelque chose dans lequel il est bons ou peut-être même l’amener à essayer quelque chose de nouveau. Cela lui montrera qu’ils ont du talent, ce qui est un excellent booster de confiance. Un exemple pourrait être d’emmener un enfant au parc pour une partie de ballon. Si ton enfant n’aime pas le sport, emmenez-le à un événement qui lui permettra de faire valoir ses compétences et ses connaissances sur les choses et assures-tu toujours de montrer à quel point tu es impressionné.

Ne soyez pas trop dur avec lui :

Bien qu’il soit important de ne pas être trop indulgent avec ton enfant, il est également important de ne pas être trop dur avec lui.

Être trop facile avec ton enfant ne lui apprendra pas à être responsable, d’un autre côté, être extrêmement dur entraînera probablement une faible confiance en soi, car il aura l’impression de ne jamais rien faire de bien. En tant que parent, tu dois trouver un terrain d’entente.

Sois un exemple pour ton enfant :

C’est ton travail en tant que parent de donner un exemple à ton enfant et d’être un modèle. L’un des traits de personnalité que ton enfant apprendra assurément de toi est ton niveau de confiance en soi. Il est important que tu aies toujours l’air de contrôler les situations et que tu aies entièrement confiance en toi. De plus, ne parlez jamais de toi de façon négative devant ton enfant, car cela l’amènera peut-être à développer la même habitude.

Le laisser faire ses expériences.

Tous les enfants, quand ils sont petits, veulent grimper, désirent escalader, souhaitent se mettre debout sur la chaise haute. Ne lui dis pas : tu vas tomber, ou tu n’y arriveras pas, ou c’est trop dangereux.

Sois en parade à côté de lui, sauf si c’est dangereux. Si ton enfant veut sauter dans la piscine, mets-toi dans la piscine et récupère-le. Il faut qu’il fasse ses expériences, qu’il se rende compte lui-même que c’est dangereux. Un enfant ne saura jamais que le four est chaud s’il n’y met pas un petit peu sa main. Donc, cela ne veut pas dire qu’il faut brûler ton enfant au troisième degré ou le laisser noyer dans une piscine, mais sois autour de lui, sois en parade de ce qu’il fait.

Au lieu de lui dire quand il grimpe à un arbre : tu vas tomber, demande-lui plutôt comment tu vas faire pour ne pas tomber ?

Là, tu lui envoies une information positive. Ton enfant comprendra que c’est vrai, je pourrais tomber.

Ainsi, quand tu lui demandes cela, il va redoubler d’efforts, il va redoubler de vigilance pour éviter la chute et peut-être qu’il ne l’évitera pas, mais s’il ne l’évite pas, tu seras là pour le récupérer. Mais laisse-le faire ses expériences, c’est important parce que dès qu’il va réussir, il va être fier de lui et cela va lui donner envie de faire d’autres choses plus compliquées. On ne progresse pas sans chute.

Un enfant, quand il commence à marcher, il tombe beaucoup. Et s’il ne tombait pas, il ne progresserait pas.

Les sportifs de haut niveau, avant d’arriver à leur niveau d’excellence, ils ont fait des chutes. S’ils n’avaient pas fait cela, ils n’auraient pas pu progresser.

Donc, laisses ton enfant faire ses expériences et assure-toi qu’il est en sécurité, mais n’aie pas peur pour lui.

 Les bases de la confiance en soi de tes enfants

Encourage-le

Plutôt que de le récompenser et de le féliciter. Dis-lui : tu vas y arriver. Pousse-le justement quand il commence à douter. Montre que vous avez confiance en lui, que tu es certain qu’il va y arriver.

Accueilles ces échecs non pas comme : voilà, je te l’avais bien indiqué, ou bah, tu vois, tu parais encore un peu trop petit, tu as voulu brûler les étapes.

 Il faut lui dire : tu sais, cela ne semble pas grave. Aujourd’hui, tu as appris quelque chose, il fallait que tu trouves une autre stratégie, ou une autre technique. Mais pas, tu es très petit, tu n’y arriveras jamais puis c’est trop difficile pour toi. C’est important que ton enfant comprenne qu’il n’y a pas d’échecs, qu’il n’y a que des apprentissages. Quand il est face à quelque chose qu’il n’arrive pas à surmonter, cela peut être les devoirs à l’école ou qu’il n’arrive pas à comprendre les mathématiques, au lieu de lui dire qu’il est nul en maths ou de s’emporter contre lui, dis-lui simplement : écoute, tu n’as pas encore trouvé la façon qui rend cela fluide pour toi, mais ce n’est pas grave, on va chercher. Je suis là et je suis sûr qu’à un moment, cela va se débloquer et tu vas y arriver.

Attention aux intimidateurs :

L’intimidation devient de plus en plus fréquente. Cela vient probablement du fait que les enfants peuvent s’intimider les uns les autres à tout moment et en tout lieu, grâce aux médias sociaux. L’intimidation est assurément l’un des moyens les plus rapides qui détruisent la confiance en soi d’un enfant. Les intimidateurs souffrent souvent d’un manque de confiance en eux-mêmes, afin d’essayer de se sentir mieux, ils essaient également de porter atteinte la confiance des autres. C’est pourquoi tu dois faire attention aux signes d’intimidation de ton enfant et y mettre fin immédiatement ! Voici quelques exemples de comportements que ton enfant peut manifester lorsqu’il est victime d’intimidation :

  • Soudain, ne veut plus aller à l’école
  • Une dépression
  • Anxiété
  • La crainte
  • Moins d’interactions sociales
  • Ne pas se ressembler
  • Ne pas souhaiter parler de sa journée d’école

Si tu remarques l’un de ces signes, tu dois agir immédiatement !

Laisser un commentaire

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :