Guide pour appliquer les méthodes de la discipline positive

Introduction

Chacun doit avoir une certaine forme de discipline dans sa vie pour créer une douceur qui aidera la personne à fonctionner de manière acceptable. La plupart de ces éléments de discipline sont adoptés dès le plus jeune âge et sont généralement initiés par les parents de l'enfant. Ces mesures disciplinaires sont nécessaires pour apprendre à l'enfant à s'intégrer dans la société et à être gérable. Vous trouverez ici toutes les informations dont vous avez besoin pour appliquer les méthodes de la discipline positive

Bases de la discipline

Une bonne discipline ne consiste pas à élaborer des punitions, car cela n'apprend pas vraiment à l'enfant la négativité réelle de l'acte qui a nécessité une certaine attention disciplinaire.

Au contraire, elle lui apprend vraiment que ce sont les plus forts qui dictent et font que les plus faibles suivent simplement.

Les bonnes mesures disciplinaires ont pour but d'apprendre à l'enfant à distinguer le bien du mal et non pas simplement à corriger le mal. Faire comprendre à l'enfant la maîtrise de soi et un comportement socialement acceptable est une façon d'encourager la méthode de bonne discipline.

Le parent montrera son accord pour un bon comportement en le félicitant et en l'encourageant, et s'attaquera généralement à un mauvais comportement en faisant preuve de respect, de patience et d'une bonne capacité à résoudre les problèmes, au lieu de se contenter d'une simple punition.

Une bonne discipline ne consiste pas à passer par le processus d'une lutte de pouvoir. Lorsqu'un enfant est beaucoup plus jeune, il peut sembler acceptable d'utiliser ce type de discipline, mais en grandissant, il sera certainement beaucoup plus difficile d'utiliser ce style car l'enfant plus âgé sera plus susceptible de se venger, ce qui aggravera la situation déjà difficile.

Une bonne discipline ne signifie pas que l'enfant doit se sentir insulté ou qu'il doit subir des décisions dégradantes pour lui faire du mal. L'utilisation de styles tels que les cris et les insultes n'aidera pas l'enfant de manière positive.

discipline positive

Considérez où votre enfant se débat et où l'aide est nécessaire

Chaque enfant a des problèmes dans certains domaines de sa vie, ce qui peut entraîner des mesures disciplinaires pour éviter que ces problèmes ne dégénèrent et ne deviennent incontrôlables. Cependant, il n'est pas toujours facile de comprendre la position et le problème de l'enfant et l'élaboration d'une forme de discipline sans une compréhension approfondie ne fera qu'empirer les choses.

C'est pourquoi, dans la quête d'aide à l'enfant pour résoudre les problèmes et les méthodes utilisées pour y parvenir, il convient d'essayer de comprendre pourquoi l'enfant a un problème dans un domaine particulier.

Voici quelques-unes des méthodes qui peuvent être adoptées lors de l'élaboration d'une discipline tout en étant très conscient des domaines dans lesquels l'enfant se débat :

  • Décider de la manière de gérer la situation sans aggraver le problème.
  • Prendre des mesures qui renforceraient la discipline mais, en même temps, la méthode utilisée devrait aussi permettre à l'enfant de comprendre et d'accepter que des choses sont faites, en prenant à cœur son intérêt supérieur.
  • En faisant preuve de fermeté mais en la salant avec gentillesse, vous contribuerez grandement à assurer à l'enfant que le parent comprend la lutte, mais qu'il ne tolère pas le comportement de l'enfant. L'éducation par le disciple peut sembler être un concept étrange
  • Le fait d'organiser une réunion de famille pour traiter le problème permettra également de montrer à l'enfant que ses sentiments et ses luttes sont pris en compte et sont importants pour tous. Cela aidera l'enfant à accepter les mesures disciplinaires avec moins de risques de rébellion

Utiliser des conséquences adaptées à l'âge

Afin de discipliner correctement un enfant, il faudrait idéalement réfléchir à la manière dont le parent doit procéder et au type d'action à envisager. Se contenter de mettre au point une punition pour discipliner un enfant ne sera pas du tout productif et peut même parfois avoir un résultat destructeur.

Voici quelques lignes directrices qui peuvent aider à rendre le choix de la mesure disciplinaire plus approprié à la fois à l'âge de l'enfant et au fait que l'acte qui a nécessité la discipline est un acte correspondant et approprié :

  • Le parent doit tenir compte du stade de développement que l'enfant traverse. Il devrait le faire individuellement, car il peut y avoir de grandes différences, même dans la même tranche d'âge.
  • La lecture de livres et d'autres documents à ce sujet peut être utile pour orienter le parent dans la bonne direction.
  • Commencez à établir une bonne base pour les modèles de comportement. Veillez à ce que l'enfant comprenne dès son plus jeune âge ce qui est acceptable et ce qui ne l'est pas.
  • Il est préférable pour l'enfant de traiter ce problème avant qu'il ne soit réellement nécessaire de traiter tout comportement inapproprié en élaborant des mesures disciplinaires, car il ne sera pas désorienté par la soudaine réaction négative de ses parents.
  • Il est également important de comprendre le développement du cerveau en général, car il est important que l'enfant puisse comprendre les mesures disciplinaires prises et ne les perçoive pas comme étant habituellement cruelles et injustifiées.
  • Les parents doivent être capables de comprendre qu'à certains âges, l'enfant réagira à certaines choses d'une manière qui dépasse sa propre compréhension, d'où la nécessité de comprendre les processus de développement du cerveau avant d'élaborer une punition. Obéir à quelque chose qu'il peut vraiment comprendre sera difficile pour l'enfant.
discipline positive

Soyez clair sur les attentes et les conséquences

La première chose qu'un parent doit comprendre est que les enfants ne naissent pas instantanément en connaissant toutes les règles et les règlements de la vie. Ils l'apprendront principalement par essais et erreurs et il est du devoir du parent de les enseigner, de la meilleure façon possible, de préférence sans causer de dommages à l'enfant, mentalement ou physiquement.

Voici quelques lignes directrices qui peuvent aider le parent à comprendre comment s'assurer que l'enfant est clair sur les attentes et les conséquences avant qu'il ne soit nécessaire de recourir à la discipline :

  • Les deux parties doivent être en mesure de comprendre et d'accepter que la discipline mise en place n'est pas uniquement une punition, mais qu'elle doit aider l'enfant à ne pas avoir à agir d'une manière particulière à l'avenir.
  • Cela aidera l'enfant à comprendre que la punition ou la mesure disciplinaire prise n'a pas pour but de blesser ou de nuire et que tout n'est pas une question de pouvoir.
  • L'idée qui sous-tend la mesure prise doit clairement montrer à l'enfant les attentes et les conséquences qui sont directement liées à un acte particulier uniquement et rien d'autre.
  • Il faut faire comprendre à l'enfant que les attentes des parents et des adultes qui l'entourent ne sont pas une lutte de pouvoir, mais qu'elles visent à façonner l'enfant en vue d'une simulation future dans la société et à rendre la transition facile et agréable.
  • Être cohérent dans les mesures disciplinaires élaborées et prendre ces mesures dès que possible après l'infraction

Un seul avertissement ferme suffit

Il est parfois nécessaire de prendre du recul par rapport à la nécessité réelle d'infliger une punition ou une mesure disciplinaire quelconque et de donner à l'enfant un avertissement ferme. Toutefois, les parents qui choisissent d'utiliser cette méthode doivent apprendre qu'il faut aussi accepter et prévoir des conséquences si l'avertissement ferme initial n'est pas respecté ou pris au sérieux.

La technique d'alerte ferme peut être utilisée de plusieurs façons, notamment par les processus de réflexion suivants :

Conséquences naturelles :

Dans ce scénario particulier, le travail du parent est d'avertir fermement l'enfant de certaines mesures qui devraient être prises pour sa commodité et si ces mesures ne sont pas prises, le parent n'interviendra pas pour compenser toute perte ou événement négatif.

L'enfant apprendra que l'avertissement ferme est toute l'aide qu'il recevra et qu'il devra travailler avec les résultats de ses actions.

Conséquences logiques :

 C’est une autre façon pour le parent d'aborder une situation avec un simple avertissement ferme. Prendre le temps d'expliquer à l'enfant les conséquences de ses différentes actions avant qu'il ne soit mis dans une position où il devrait réagir est une façon d'être ferme, car l'explication du parent devrait idéalement inclure également l'étendue de l'aide à attendre de lui et rien de plus.

Cela aidera également l'enfant à décider dans quelle mesure il est prêt à réagir et si ces actions valent la peine de subir les éventuelles conséquences négatives qu'il devra affronter lui-même et accepter.

La discipline positive :

 Ici, le parent ne se contentera pas d'expliquer les conséquences, mais il assurera à l'enfant que les conséquences seront réglées sans aucun espoir de compromis.

discipline positive

Ne pas céder et être cohérent

Il est vraiment difficile pour un parent de participer de façon constante à la formation d'un enfant, surtout lorsque le parent n'est généralement jamais là ou lorsque l'enfant est assez intelligent pour paraître innocent lorsque le moment de la discipline arrive.

Cependant, les parents doivent comprendre que toute discipline doit avoir une certaine forme de cohérence, afin d'être efficace à tous les niveaux. Il est également important de faire comprendre à l'enfant cette attitude de cohérence afin qu'il comprenne que chaque action a une réaction conséquente, qu'elle soit positive ou négative.

Si les parents sont capables d'être cohérents et de tenir bon quoi qu'il arrive, les enfants apprendront rapidement l'importance de pondérer leurs actions avant de les mettre en pratique. Cela finira par faciliter les choses, tant pour les parents que pour l'enfant.

La cohérence et la fermeté dans le domaine de la discipline aideront également le jeune enfant à comprendre qu'un comportement ou une action particulière ne sera pas toléré.

Cependant, si la discipline n'est pas cohérente, l'enfant apprendra à gérer la situation en fonction des sautes d'humeur de ses parents, ce qui lui apprendra à faire ce qu'il veut avec ruse.

En outre, l'enfant sera également très confus lorsque la mesure disciplinaire n'est pas cohérente et il ne sera pas vraiment capable de comprendre l'énormité de l'acte négatif si la punition appliquée diffère considérablement à chaque fois.

Il n'y a pas de mal à essayer différents types de punitions pour faire comprendre à l'enfant que l'acte négatif est inacceptable, mais les mesures disciplinaires doivent être aussi sévères les unes que les autres afin que la cohérence puisse être efficacement maintenue à tout moment.

Pour le parent, le maintien de cette cohérence rendra également son travail beaucoup plus facile et prévisible et c'est une caractéristique importante à intégrer dans l'esprit de l'enfant.

Les conséquences d'une discipline incorrecte

Les méthodes disciplinaires incorrectes qu'un parent peut décider d'utiliser présentent plusieurs dangers et voici quelques-unes des répercussions possibles de ces décisions erronées :

  • Si l'enfant est trop jeune pour comprendre le mode de discipline qui lui est imposé, la confusion ne lui permettra pas de se concentrer sur l'acte négatif à l'origine du besoin de discipline, mais l'amènera à se concentrer sur le fait que le parent ne l'aime peut-être pas vraiment ou ne s'occupe pas de lui après tout.
  • Cela est très préjudiciable pour un jeune enfant et peut avoir des effets de grande portée qui sont peut-être tellement ancrés dans son subconscient qu'il peut être difficile de changer.
  • Une discipline incorrecte peut également faire en sorte que l'enfant se sente inférieur et finisse par se replier sur lui-même. Cela peut également éroder son estime de soi.
  • Un enfant ayant une faible estime de soi finira également par avoir des problèmes dans d'autres domaines de sa vie, ce qui créera encore plus de problèmes à long terme.
  • Si le disciple adopte généralement un mode physique, alors l'enfant finira par apprendre ou par percevoir que la seule façon d'obtenir ce qu'il veut est d'être physique à ce sujet.Il aura donc constamment recours à des manifestations physiques de violence, car il considère que c'est le moyen accepté pour obtenir ce qu'il veut.
  • Une forme de discipline incorrecte peut également susciter chez l'enfant du ressentiment envers le parent, provoquant ainsi des frictions au sein de la cellule familiale. Parfois, cela peut entraîner des relations qui tournent mal.

Conclusion

Le temps devrait correspondre au crime est un dicton populaire que la plupart des gens comprendraient. C'est pourquoi, lorsqu'il s'agit de discipliner les enfants, ce même concept devrait également être respecté.