Aidez votre enfant à se débarrasser de l’énurésie

Introduction :

pipi au lit

L’énurésie est une incontinence urinaire partielle et transitoire. C’est une incontinence parce que l’enfant ne s’en rend pas compte puisqu’il dort. Elle est partielle du fait qu’elle se produit généralement la nuit quand il dort et non à l’éveil. Elle est transitoire car elle se limite normalement à la période de l’enfance. Ce problème concerne à peu près 15% d’enfants de plus de cinq ans et touche plus les garçons que les filles.

Type d’énurésie :

Il y a deux types d’énurésie :

L’énurésie primaire : un enfant de plus de cinq ans qui mouillait toujours son lit même si parfois il ne le fait pas.

L’énurésie secondaire : un enfant toujours de plus de cinq ans qui a arrêté de faire pipi au lit pendant une longue période 6mois) et qui recommence à mouiller son lit.

   Les causes de l'énurésie:

Les causes de l’énurésie sont diverses et elles peuvent être réparties en deux catégories : les causes physiologiques et les causes psychologiques. On a souvent tendance à dire que derrière l’énurésie primaire il y a des raisons physiologiques et les raisons psychologiques concernent uniquement l’énurésie secondaire mais cela n’est pas toujours vrai.

Les causes physiologiques :

  •  une immaturité de la vessie : les mécanismes qui contrôlent la vessie ne fonctionnent pas et l’enfant ne peut pas se retenir
  •  une petite vessie : la vessie se remplie rapidement et l’enfant en dormant mouille ses draps parfois plusieurs fois la nuit.
  •  un déséquilibre hormonal : pendant la nuit une glande sécrète une hormone antidiurétique pour diminuer la production d'urine. Chez certains enfants, ce mécanisme ne fonctionne pas.
  •  un sommeil profond : certains enfants sont des dormeurs profond et leur cerveau ne reçoit pas le signal que leur vessie est pleine.
  •  un problème congénital : si l'un des parents était énurétique enfant, leur enfant risque beaucoup de l’etre et le risque est encore plus grand si les deux parents étaient énurétiques de l’être.
  • Début d’un diabète ou une infection urinaire peuvent également être la cause de l’énurésie.

Les causes psychologiques :

Les causes psychologiques peuvent aller d’un incident insignifiant comme une dispute à l’école jusqu’aux problèmes purement psychologiques. Ainsi l’énurésie est :

  • Une expression d’un mal-être : c’est-à-dire une extérioration d’un chagrin, d’une colère, d’un stress ou d’autres sentiments refoulés pendant la journée. C’est le cas des enfants qui vivent dans des familles dont les parents sont autoritaires. C’est aussi le cas des enfants gâtés auxquels on ne laisse pas la liberté de prendre des initiatives.

            Ce mal-être peut également être causé par un déménagement, des difficultés scolaires ou des difficultés dans la famille (divorce, séparation)     

  • un moyen d’attirer l’attention : avec l’arrivée d’un nouveau frère ou d’une nouvelle sœur, l’aîné peut se sentir négligé et se remettre ainsi à faire pipi au lit pour attirer l’attention sur lui. C’est envie inconsciente de redevenir un bébé et réoccuper le premier plan comme avant.
  • La peur

Que doivent faire les parents ?

Les parents doivent être conscients que leur enfant souffre et à honte de faire pipi au lit. Alors la première chose à faire est de dédramatiser le problème sans le banaliser. Ils doivent également parler avec l’enfant et lui expliquer qu’il n’est pas responsable de son problème, et que lorsqu’ils étaient petits ils mouillaient aussi leurs lits comme la plupart des enfants.

Les parents doivent aussi féliciter l’enfant lorsqu’il n’a pas mouillé son lit, et éviter de reparler de son problème chaque fois qu’il n’arrive pas à se retenir.

Dans tous les cas, il ne faut pas gronder l’enfant ou le punir .Au contraire il faut le soutenir pour ne pas aggraver la situation ou le pousser à se replier sur lui-même.

Quelques règles hygiéniques :

Les parents peuvent tracer certaines règles hygiéniques qui peuvent aider certains enfants à se débarrasser de l’énurésie :

  • Ne pas se retenir et aller régulièrement aux toilettes durant la journée,
  • Ne pas trop boire avant d’aller se coucher,
  • L’aider à acquérir le réflexe de se réveiller au signal de sa vessie pleine.
  • Laisser une veilleuse afin que l’enfant puisse facilement aller seul aux toilettes.
  • Si l’enfant est assez grand, il faut lui demander de l’aide pour faire le lit pour qu’il prenne conscience de son problème
  • Entraînez l'enfant à compter sur lui-même pour se lever et entrer dans la salle de bain en réglant son réveil
  • Programmer l’inconscient de l’enfant à travers des affirmations positives en se disant par exemple : «ce soir je ne vais pas mouiller mon lit »

Si malgré tous les efforts déployés par les parents, l’enfant souffre toujours de l’énurésie, un traitement pourra obligatoirement être envisagé.

Quel traitement choisir ?

Comme nous l’avons vu ci-dessus, les causes de l’énurésie sont d’ordre physiologiques ou/et psychologiques. Seul le diagnostique d’un médecin pourra détecter les vraies raisons du problème et le traitement convenable.

Si le médecin n’a trouvé aucune anomalie organique, la consultation d’un psychologue ou d’un pédopsychiatre s’avère nécessaire. Avec des tests ou des exercices de relaxation, le psychologue découvrira l’origine de l’énurésie de l’enfant.

Conclusion :

Beaucoup de petites joies comme dormir chez des copains ou partir en compagnie de vacances sont hors de question pour un enfant énurétique. Le pauvre souffre et son estime de soi est au plus bas. Aussi est-il primordiale pour les parents de le soutenir et éviter de le l’humilier ou le punir.