Notice: La fonction amp_is_available a été appelée de façon incorrecte. `amp_is_available()` (or `amp_is_request()`, formerly `is_amp_endpoint()`) was called too early and so it will not work properly. WordPress is currently doing the `init` hook. Calling this function before the `wp` action means it will not have access to `WP_Query` and the queried object to determine if it is an AMP response, thus neither the `amp_skip_post()` filter nor the AMP enabled toggle will be considered. It appears the plugin with slug `jetpack` is responsible; please contact the author. Veuillez lire Débogage dans WordPress (en) pour plus d’informations. (Ce message a été ajouté à la version 2.0.0.) in /htdocs/wp-includes/functions.php on line 5835
10 choses que vos enfants devraient être capables de faire seul

10 choses que vos enfants devraient être capables de faire seul

Lorsque les enfants sont très jeunes, nous leur apprenons tout ce dont ils ont besoin pour prendre soin d’eux-mêmes. Jour après jour, mois après mois, nous les formons et les encourageons à progresser d’un niveau à l’autre. Nous apportons également beaucoup d’encouragement à chaque nouvelle chose qu’ils apprennent. Cependant, de nos jours, dès que les enfants arrivent à l’école – qu’il s’agisse de la maternelle ou du jardin d’enfants – nous avons tendance à nous concentrer uniquement sur leurs progrès scolaires et extrascolaires. Le résultat est que nous les laissons faire beaucoup d’apprentissage par eux-mêmes quand ils arrivent à l’université ou dans le monde. Comme j’étais enseignant au lycée depuis 2003 et comme je suis de près chaque jour les adolescents, J’ai constaté que la plupart de ces jeunes ne sont pas encore capables d’assumer certaines responsabilités relatives à leurs âges. Ainsi les parents doivent absolument apprendre aux adolescents d’assumer ces dix principales responsabilités


1. Se lever, se laver, s’habiller tout seul

 Si vous continuez toujours à réveiller votre enfant pour l’école, il est temps d’arrêter. Ce devrait être leur travail de régler leur propre alarme, de choisir les vêtements appropriés et d’avoir de bonnes routines pour se laver et se brosser les cheveux. Votre seul travail devrait être de veiller à ce qu’il respecte le code vestimentaire de l’école.

 2. Préparer leurs petits déjeuners

 Les enfants sont certainement capables de se procurer leurs propres céréales, toasts, gaufres glacées, etc. Les enfants peuvent aussi apprendre à faire des crêpes et des œufs et autres avec la pratique. À partir de huit ou neuf heures environ, demandez-leur de travailler à vos côtés. Modéliser les étapes. Je vous entends dire qu’ils n’ont pas le temps de se préparer. C’est plus facile si je le fais juste pour eux. Bien sûr, il est plus facile et plus rapide de ne pas prendre le temps de donner aux enfants les compétences dont ils ont besoin à court terme. À long terme, cela ne rapporte rien. (Et pendant que je parle de nourriture, apprenez à vos enfants de cinq et six ans à couper leur viande avec un couteau. Avec soin et attention, ils ne se blesseront pas)

 3. Préparer leurs propres repas

 Avez-vous l’illusion que votre enfant mange son déjeuner ? J’ai passé des années et des années à enseigner aux étudiants à ne pas gaspiller de la nourriture de qualité. Vous savez quelle était leur réponse ? Ma mère n’aime pas ça quand je rentre à la maison sans manger ce qu’elle me donne. Ainsi, plutôt que de discuter de la raison pour laquelle ils n’ont pas mangé ce qui leur a été fourni, les enfants jettent les preuves. Les enfants qui préparent leurs propres repas préparent des aliments qu’ils aiment manger. Ils savent quoi emporter et combien emporter.

4. Aller à l’école par leurs propres moyens

C’est vrai beaucoup d’enfants ne fréquentent plus les écoles de leur quartier et que peu de districts scolaires fournissent des bus. Il existe encore des moyens de donner aux enfants leur indépendance. Tout d’abord, arrêtez de vérifier s’ils se sont souvenus de tout ce dont ils auront besoin pour la journée. Ils sont assez grands pour suivre cela par eux-mêmes – et s’ils ne le sont pas, subir les conséquences naturelles de ne pas se souvenir sera un enseignant beaucoup plus rapide et plus efficace. Même si vous conduisez vos enfants à l’école, donnez-leur l’anonymat de les déposer un peu loin de les maisons. Cette promenade de dix minutes leur donnera au moins un peu de goût de liberté.

 5. Faire leurs devoirs tout seul

 Le plus tôt vous laissez vos enfants le faire eux-mêmes, mieux c’est. Alors, comment échafaudez-vous cela ? Aidez-les à mettre en place un lieu et une routine pour faire leur travail. Quand ils demandent de l’aide, encouragez-les à s’en prendre à eux-mêmes en leur posant des questions de soutien : Comment pouvez-vous aborder cette question ? Quelle est la mission demandée ? En quoi cette tâche ressemble-t-elle aux autres tâches que vous avez effectuées ? Quelle stratégie pourriez-vous utiliser ici ? Demandez guidez et puis reculez. Donnez à votre enfant une chance de le faire lui-même. S’il y a travaillé assez longtemps laissez-le aller pour qu’il aille à l’école sans l’avoir fait. Aidez-le à configurer une méthode comme un dossier à faire ses devoirs. Vous pouvez d’abord vérifier que les dossiers sont bien placés, mais en troisième ou en quatrième année, si les enfants n’ont pas le système en panne, ils n’ont pas pris la responsabilité de leur propre apprentissage. (Cela ne veut pas dire qu’au début de chaque nouvelle année scolaire, il n’est peut-être plus nécessaire de consulter à nouveau le système de votre enfant.)


 6. Faire de la cuisine et du ménage

 Auparavant, les enfants devaient aider avec des corvées justes pour garder la famille en vie. En fait, le besoin de mains supplémentaires était l’une des raisons pour lesquelles les familles nombreuses étaient nombreuses. Puis pendant longtemps, ce n’était pas vrai. Grâce à la modernisation, les machines ont commencé à prendre en charge une partie du travail et il y avait moins de travail à faire. Beaucoup de mères ont pu rester à la maison pour s’occuper de leur ménage et de leur famille. Maintenant que 70% des mères sont sur le marché du travail, les enfants peuvent gémir au sujet des tâches ménagères, mais faites les participer aux tâches quotidiennes de la cuisine et du ménage, et ils seront fiers de savoir qu’ils ont apporté une contribution positive à la famille. Avoir besoin de vous signifie que vous êtes important, que votre famille ne pourrait pas s’en sortir sans vous. Cela donne aux enfants un énorme sentiment de sécurité. Le fait de savoir que vous pouvez prendre soin de vous renforce également votre estime de soi.

 7. Choisir leurs propres activités facultatives et parascolaires

 Les parents ont du mal à trouver le juste équilibre entre encourager les enfants à essayer de nouvelles choses et se consacrer à des activités suffisamment longues pour qu’ils aient la satisfaction de se sentir vraiment accompli. Les adolescents ont besoin d’être libre et aime s’affirmer et les parents doivent respecter leurs choix. À la fin, ne voulez-vous pas savoir que vos enfants ont trouvé quelque chose qu’ils aiment vraiment ? Oui ce n’est pas quelque chose qui va bien avec leurs études universitaires ou qui va les aider en tant qu’adultes ou même quelque chose pour lequel ils sont vraiment bons – mais juste quelque chose qu’ils aiment vraiment.

8. Parler aux enseignants

 Pour obtenir des éclaircissements sur les devoirs, pour demander de l’aide, pour poser des questions sur les commentaires reçus et les notes obtenues, les enfants doivent contacter leurs enseignants .L’enseignant de votre enfant est son premier patron. Votre enfant n’apprendra aucune leçon académique qui soit plus importante que d’apprendre à négocier sa relation avec son enseignant. Apprendre à communiquer avec des personnes qui occupent des postes plus puissants que vous est une compétence essentielle dans la vie, et travailler avec son enseignant est l’occasion idéale : l’enseignant peut avoir le pouvoir, mais elle est très motivée pour que votre enfant réussisse. Soutenez votre enfant dans cette relation en jouant des rôles et en répétant ce qu’il pourrait dire lorsqu’il a besoin de quelque chose de son enseignant. Plus il pourra interagir avec son professeur, plus cela deviendra facile. N’intervenez au nom de votre enfant que si celui-ci a essayé quelques interactions et ne s’est rendu nulle part. Encore une fois, l’objectif n’est pas de plonger et de sauver votre enfant de tout sentiment d’inconfort. Il s’agit plutôt de le soutenir dans une situation inconfortable afin qu’il soit plus à l’aise la prochaine fois.

 9. Être capable de gérer de l’argent

L’argent de poche ne doit pas etre pris comme une récompense ni comme une sanction. C’est un moyen qui permet aux enfants d’apprendre comment dépenser l’argent. Le montant à leur donner doit etre relatif à l’âge et aux besoins de l’enfant et au revenu des parents.les parent ne doivent intervenir que lorsqu’ils constatent une mauvaise utilisation de cet argent. Ainsi ils peuvent le repartir et lui donner l’argent de poche pour chaque semaine..


 10. Se déplacer par leurs propres moyens

 De nos jours, les enfants restent assis à l’arrière d’une voiture collée à un appareil électronique, oubliant où ils se trouvent, confiants que leurs parents les mèneront à l’endroit où ils veulent aller.il est primordiale d’apprendre aux enfants comment se rendre à la maison seul le plutôt possible . De cette façon ils auront le temps de les maîtriser au moment voulu ou quand ils ont atteint le lycée.

Adolescent confiant

 Armé de son autonomie et de son efficacité, votre adolescent pourra se concentrer sur son expansion dans le monde pour des emplois, des stages, des programmes de voyages d’été, pour diriger des équipes et des clubs scolaires. Plus important encore, ils seront prêts à aller à l’université comme les adultes de 18 ans que l’État considère comme tels. Ils auront des compétences pour gérer les colocataires, un grand campus avec de nombreux bâtiments, des vêtements propres, se nourrir, manipuler leur argent, parler à des professeurs, à des doyens et à des assistants résidents, etc. Ils ne trouveront pas le besoin de texter leurs parents chaque jour juste pour rester sur la bonne voie. Pouvez-vous imaginer vous entretenir avec vos parents tous les jours lorsque vous étiez au collège? En aucune façon! Pour libérer vos enfants, formez-les petit à petit.

Laisser un commentaire

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :