20 Méthodes pour aider votre enfant à devenir intelligent

Introduction

L’intelligence est-elle innée ou acquise ? C’est un débat byzantin et je n’ai pas l’intention d y prendre part.une chose est sur l’intelligence est à la fois innée et acquise. Autrement dit :



Un individu doté d’un excellent cerveau à la naissance, et une excellente éducation d, a des chances d’être intelligent et de mieux réussir que les autres.

Un individu doté d’un excellent cerveau à la naissance, et une éducation ratée dans un milieu défavorisé en plus ; peut s’en sortir, mais avec difficulté.

Un individu qui a un cerveau défectueux à la naissance et une excellente éducation, son intelligence ne sera pas extraordinaire et aura peu de chances d’être inventif et original.

Un individu qui a un cerveau défectueux à la naissance et une éducation qui n’est pas à désirer, risque fort de ne rien comprendre à ce qui l’entoure…

Alors pour améliorer la part acquise de l’intelligence voici 20 techniques que vous pouvez suivre :

Comment aider mon enfant à devenir intelligent ?

Soyez claire en parlant à votre enfant :

L’enfant est en période d’apprentissage. Imaginez que vous lui donnez un cours chaque fois que vous lui parlez. Utilisez des phrases complètes, claires et imagées si c’est possible.

 Lorsque vous lui apprenez une chose, allez y à fond, une connaissance partielle est superficielle est inutile. Assurez vous qu’il la maitrise, insistez sur les causes et conséquences. Important pour la logique.

Apprenez-lui une seconde langue :

Je vous conseille l’anglais, puisque de toute manière il devra l’apprendre.

Apprenez-lui à manger seul très tôt :

Oui c’est salissant au début mais cela va l’aider à acquérir rapidement une motricité fine.

Encouragez les activités sportives :

 Inutile de vous monter les bienfaits du sport pour tout le corps “Un esprit sain dans un corps sain”. Le fait d'être en forme physiquement favorise les capacités d'apprentissage. une étude allemande parue en 2007 a prouvé que les gens qui apprennent des mots de vocabulaire après un séance de sport ont une capacité d'apprentissage augmentée de 20%.  Le sport ne favorise donc pas uniquement le développement physique de l'enfant, mais également son évolution intellectuelle. En faisant du sport, le cerveau de l'enfant reçoit plus de sang ce qui est bénéfique pour ses cellules..

Pas trop de temps devant la télé :

Avant deux ans la télé est néfaste pour les enfants.ils ont beaucoup de chose d’autre à apprendre comme parler marcher jouer courir manger seul. Regarder trop la télé retarde leur développement du langage. La télévision endort le cerveau humain

Apprendre à jouer d’un instrument musical :

 Selon les recherches scientifiques un enfant musicien augmenterait ses compétences linguistiques et sa capacité de mémorisation et son  QI se développe plus rapidement . Faire de la musique d’après des études permet d'avoir une meilleure mémoire ainsi que plus d'attention, de motivation et de meilleures facultés d'apprentissage . La musique permet aussi de diminuer le stress qui est un élément négatif pour le cerveau de l'enfant. Le fait d'apprendre un instrument de musique permet de penser de manière plus proportionnelle et de mieux comprendre les concepts spatiaux temporels ainsi que les bases des mathématiques abstraites. Le piano est un instrument idéal pour commencer.

Apprenez-lui la patience :

Une recherche sur des enfants à qui on a dit que s’ils étaient capables d’attendre longtemps avant de manger le premier cookie qu’on leur proposait, ils en obtiendraient deux supplémentaires en récompense. Les enfants qui parvenaient à attendre, ont eu par la suite de meilleurs scores à leur test d’entrée à l’université et une vie plus réussie.

 Ne lui dites pas chaque fois qu’il est intelligent :

Il faut maintenir Le goût de l’effort. Si vous félicitez trop votre enfant, vous réduisez son goût de l’effort et surtout il aura de plus en plus peur de l’échec.

La lecture :

Au lieu de lire passivement à ton enfant des histoires, lisez plutôt avec lui. Cela consiste à s’attarder sur des mots des et des phrases et attirer son attention.. Questionnez-le sur ce qu’il comprend. Demandez-lui de vous raconter les dessins animés qu’il regarde. Donnez-lui des livres même s’il ne sait pas encore lire. Tout Cela augmente leurs capacités et facilite l'apprentissage de la lecture et développe ses facultés de communication. Si vous lisez des livres à votre enfant et avec votre enfant dès son plus jeune âge, il aura de meilleurs résultats dans ses études, aura plus d'intérêt dans la lecture et il réussira mieux sa vie d'adulte.

Un bon sommeil :

Du sommeil en moins a pour effet de transformer le cerveau d'un enfant. Plusieurs études ont par ailleurs démontré le lien entre les notes à l'école et la durée de sommeil. C’est durant le sommeil que les outils de l’intelligence se restaurent et que les acquisitions prennent leur place.

Pour apprendre, il faut être actif :

Cela ne sert à rien de se contenter la lecture passive l'information qu'on veut retenir. Pour retenir quelque chose, il faut être actif. Interrogez vos enfants au sujet de leurs leçons ou encouragez-les à se tester eux-mêmes.

Croyez en lui :

dans leur livre The Heart of Social Psychology: A Backstage View of a Passionate Science,  Arthur et Elain Aron ont expliqué que des chercheurs ont démontré en 1968 que des enfants qu'ils avaient décrits auprès de leur professeurs comme des intelligents avaient vu leur score aux tests de QI augmenter après quelques mois, simplement grâce à cette confiance placée en eux.

Répondez à ses questions :

 suscitez-les à partir de ce qu’il peut observer à la maison ou à l’extérieur et de ses centres d’intérêts. Sortez avec lui dans la nature pour lui enseigner le vivant. Discuter aussi de façon informelle avec lui sans autre activité particulière.

Favorisez chez enfant les temps de jeux :

Qu’il joue seul, avec ses copains ou avec vous, cela favorisera son imaginaire et son ingéniosité. Privilégiez les jeux de construction, les activités graphiques, les puzzles, les jeux de personnages, les jeux pédagogiques sur ordinateur. Laissez-le jouer sur un traitement de texte d’ordinateur en l’accompagnant. Utilisez des logiciels pédagogiques avec lui à condition que ceux-ci soient véritablement interactifs et qu’il y prenne du plaisir. En jouant votre enfant crée les bases de ses facultés sociales, intellectuelles, émotionnelles et physiques. Un enfant qui joue avec un autre enfant apprend à combiner les impressions, les idées et les sentiments qu'il ressent avec les autres.

Aidez-le à se repérer dans le temps et dans l’espace :

 Apprenez-lui à se servir du calendrier d’une montre ; indiquez-lui le nom des rues que vous empruntez avec lui, et en les désignant sur une carte… Familiarisez-le avec sa famille en situant chacun de ses membres par rapport aux autres. Évoquez le passé à l’aide de photos de famille ou de visites de site historique     

Communiquez avec votre enfant :

le cerveau des enfants qui ne reçoivent pas d'amour, d'affection, et avec lesquels les parents ne jouent pas, se développe plus lentement que les autres. Également les enfants qui ne sont pas pris dans les bras et qui ne reçoivent pas d'affection ont des problèmes de croissance, deviennent dépressifs et peuvent même mourir. Il a également été démontré que le fait que les parents embrassent, jouent et interagissent avec leurs enfants a un effet positif sur le développement de leur intelligence. La capacité de réflexion des enfants avec qui les parents ont une interaction proche ainsi qu'une connexion affective forte est plus élevée. Vous devez également l'écouter lorsqu'il a quelque chose à dire. Ceci le motive pour communiquer et pour s'exprimer. Il est également bon de lire des livres aux enfants.

Soyez un exemple :

 Au lieu de dire à votre enfant comment il doit faire ou ce qu’il doit faire, soyez au contraire un exemple. Les enfants reproduisent le comportement des parents. Si votre enfant vous voit lire, écrire, jouer de la musique et être créatif, il cherchera naturellement à faire comme vous et il deviendra ainsi plus intelligent .tel père tel fils

Soignez l'alimentation de votre enfant :

 Il est très important qu'un enfant ait une alimentation équilibrée et riche en protéines, car cela favorise sa réflexion, sa concentration et sa présence d'esprit. Donnez-lui des fruits et des céréales. Les sucres sont particulièrement nocifs, tout comme les glucides qui diminuent la concentration, l'activité et l'attention. Privilégiez aussi les vitamines et les minéraux et éloignez les boissons gazeuses industrielles et la nourriture artificielle de son alimentation.

Enseignez-lui la persévérance :

 Montrez à votre enfant qu'il est très important de travailler et de persévérer. l'intelligence n'est pas quelque chose de figé, mais au contraire quelque chose qui peut être améliorée avec du travail et de la volonté.

Soyez patient vous même :

Lorsque votre enfant a des difficultés à comprendre quelque chose, ne soyez pas dur avec lui. Efforcez-vous au contraire de le motiver et de rester positif sans faire naitre en lui des sentiments de culpabilité ou d'infériorité dont il ne pourra peut-être jamais se débarrasser de sa vie. 

Conclusion :

Les liens affectifs qui vous unissent à votre enfant et tout ce que vous lui transmettez ne feront pas de vous le meilleur professeur pour lui. En revanche vous allez lui transmettre quelque chose de précieuse : l’amour d’apprendre pour ainsi profiter au mieux de ce que l’école lui apportera et par là devenir un génie.n’oubliez pas ceci : le temps est une chose précieuse, ne laissez pas votre fils le gaspiller devant la télé…

Pour aller plus loin :

https://sites.google.com/site/achillenazarettest1/intel/origines

https://www.scienceshumaines.com/intelligence-la-part-des-genes_fr_5221.html